MOBI Morihei Ueshiba ´ BudoLes enseignements du fondateur de l'aïkido Kindle ´

Budô fut Publié en 1938 et diffusé dans un cercle très restreint d'initiés Morihei Ueshiba était alors âgé de cinuante cin ans au mieux de sa forme physiue et mentale Ce livre est resté le seul manuel d'enseignement pour leuel il démontra lui même les techniues ui servirent d'illustrations et pour leuel il s'attacha à fixer sur le papier l'essentiel de sa philosophie uoiu'il ait été réalisé il y a presue 80 ans dans un monde fondamentalement différent Budô est «hors d'âge» comme tous les classiues uelues références à un vieil ordre impérial nous disent son ancienneté la langue utilisée a un léger parfum d'archaïsme le texte lui ne date pas C'est la trace écrite du message de O Senseile budô est un chemin spirituel ui conduit à l'illumination à la paix à la vérité à la bonté et à la beauté et ce message ne peut pas vieillir uant à la valeur des techniues elles mêmes la mise en place du système de l'aïkido en 1942 à une époue où il atteint sa pleine maturité fut directement et très largement inspirée des principes et des techniues exposés dans Budô La formulation est concise voire allusive ainsi u'il est d'usage dans ce type d'ouvrage destiné à être accompagné d'explications orales dispensées par des instructeurs ualifiés La traduction exécutée par des experts contemporains a été aussi fidèle ue possible et suit le plan du livre Morihei UESHIBA né en 1883 au Japon est le fondateur de l'aïkido art martial à la renommée internationale ui bénéficie à l'heure actuelle d'une très grande popularité Après avoir étudié assidûment les grands styles classiues de l'art du combat japonais il crée son propre art martial d'une originalité sans précédent enrichi par les enseignements spirituels du culte shintô de l'Ômoto kyô Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale Morihei Ueshiba crée à Tokyo la fondation Aikikai pour promouvoir la diffusion de l'aïkido dans le monde entier mais délègue la gestion de ce centre à son fils Kisshômaru Il se retire à Iwama dans la campagne japonaise pour cultiver les fruits de la nature et ceux de l'esprit dans la sérénité propice à la réflexion et à la création Il meurt en 1969 après avoir consacré sa vie entière à son art et à la recherche intérieureBudô fut Publié en 1938 et diffusé dans un cercle très restreint d'initiés Morihei Ueshiba était alors âgé de cinuante cin ans au mieux de sa forme physiue et mentale Ce livre est resté le seul manuel d'enseignement pour leuel il démontra lui même les techniues ui servirent d'illustrations et pour leuel il s'attacha à fixer sur le papier l'essentiel de sa philosophie uoiu'il ait été réalisé il y a presue 80 ans dans un monde fondamentalement différent Budô est «hors d'âge» comme tous les classiues uelues références à un vieil ordre impérial nous disent son ancienneté la langue utilisée a un léger parfum d'archaïsme le texte lui ne date pas C'est la trace écrite du message de O Senseile budô est un chemin spirituel ui conduit à l'illumination à la paix à la vérité à la bonté et à la beauté et ce message ne peut pas vieillir uant à la valeur des techniues elles mêmes la mise en place du système de l'aïkido en 1942 à une époue où il atteint sa pleine maturité fut directement et très largement inspirée des principes et des techniues exposés dans Budô La formulation est concise voire allusive ainsi u'il est d'usage dans ce type d'ouvrage destiné à être accompagné d'explications orales dispensées par des instructeurs ualifiés La traduction exécutée par des experts contemporains a été aussi fidèle ue possible et suit le plan du livre Morihei UESHIBA né en 1883 au Japon est le fondateur de l'aïkido art martial à la renommée internationale ui bénéficie à l'heure actuelle d'une très grande popularité Après avoir étudié assidûment les grands styles classiues de l'art du combat japonais il crée son propre art martial d'une originalité sans précédent enrichi par les enseignements spirituels du culte shintô de l'Ômoto kyô Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale Morihei Ueshiba crée à Tokyo la fondation Aikikai pour promouvoir la diffusion de l'aïkido dans le monde entier mais délègue la gestion de ce centre à son fils Kisshômaru Il se retire à Iwama dans la campagne japonaise pour cultiver les fruits de la nature et ceux de l'esprit dans la sérénité propice à la réflexion et à la création Il meurt en 1969 après avoir consacré sa vie entière à son art et à la recherche intérieureBudô fut Publié en 1938 et diffusé dans un cercle très restreint d'initiés Morihei Ueshiba était alors âgé de cinuante cin ans au mieux de sa forme physiue et mentale Ce livre est resté le seul manuel d'enseignement pour leuel il démontra lui même les techniues ui servirent d'illustrations et pour leuel il s'attacha à fixer sur le papier l'essentiel de sa philosophie uoiu'il ait été réalisé il y a presue 80 ans dans un monde fondamentalement différent Budô est «hors d'âge» comme tous les classiues uelues références à un vieil ordre impérial nous disent son ancienneté la langue utilisée a un léger parfum d'archaïsme le texte lui ne date pas C'est la trace écrite du message de O Senseile budô est un chemin spirituel ui conduit à l'illumination à la paix à la vérité à la bonté et à la beauté et ce message ne peut pas vieillir uant à la valeur des techniues elles mêmes la mise en place du système de l'aïkido en 1942 à une époue où il atteint sa pleine maturité fut directement et très largement inspirée des principes et des techniues exposés dans Budô La formulation est concise voire allusive ainsi u'il est d'usage dans ce type d'ouvrage destiné à être accompagné d'explications orales dispensées par des instructeurs ualifiés La traduction exécutée par des experts contemporains a été aussi fidèle ue possible et suit le plan du livre Morihei UESHIBA né en 1883 au Japon est le fondateur de l'aïkido art martial à la renommée internationale ui bénéficie à l'heure actuelle d'une très grande popularité Après avoir étudié assidûment les grands styles classiues de l'art du combat japonais il crée son propre art martial d'une originalité sans précédent enrichi par les enseignements spirituels du culte shintô de l'Ômoto kyô Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale Morihei Ueshiba crée à Tokyo la fondation Aikikai pour promouvoir la diffusion de l'aïkido dans le monde entier mais délègue la gestion de ce centre à son fils Kisshômaru Il se retire à Iwama dans la campagne japonaise pour cultiver les fruits de la nature et ceux de l'esprit dans la sérénité propice à la réflexion et à la création Il meurt en 1969 après avoir consacré sa vie entière à son art et à la recherche intérieure